Espagne (H) vs. Portugal (G)

Bien sûr que tous le monde aura les yeux rivés sur Cristiano , mais il ne faut surtout pas oublier cette équipe d’Espagne qui est Championne d’Europe en titre (2008) et qui propose un jeu attrayant et collectif.

Du côté des Portugais, le système est plus rapide offensivement et il dépent surtout de l’ancienne star de Manchester United et ballon d’or, Cristiano Ronaldo.

Les observateurs souhaitent que cette rencontre se résume à un de buteurs entre Cristiano Ronaldo, 26 buts avec le Real Madrid et David , auteur de 21 buts avec le FC Valence, cette saison. Le buteur Espagnol a pris de l’avance, lors de ce Mondial, avec déjà 3 réalisations en 3 rencontres, contre seulement 1 pour le Portugais. (1-0 Espagne).

Le duel des gardiens de buts semble à priori déséquilibré, puisque le portier Portugais n’a toujours pas encaissé de buts durant cette Coupe du Monde. Eduardo multiplie les arrêts et face au Brésil (0-0), il a découragé Luis Fabiano, Nilmar ou encore Julio Baptista. Son homologue Espagnol, Iker Casillas est beaucoup plus critiqué. Face à la Suisse, il a commis une petite erreur qui a coûté 1 but et il a effectué une saison difficile avec le Real Madrid. (1-1).

Même si le Portugal n’a pas encaissé de buts depuis le début de la Coupe du Monde, la défense semble imperméable des 2 côtés. Ricardo Carvalho (Portugal) et Carlos Puyol (Espagne) sont les 2 patrons de ce secteur et ils commandent avec « brio » leur défense depuis des années déjà ! (toujours 1-1).

La rencontre risque de se jouer au milieu du terrain. De ce côté là , l’Espagne semble être au-dessus des Portugais sur le plan technique et tactique. Andres Iniesta, Xavi, Xabi Alonso ou encore Sergio Busquets devaient prendre le pas sur les Tiago, Duda ou autres Deco (relégué sur le banc). (2-1 pour l’Espagne).

Avec Cristiano Ronaldo et David Villa, le secteur offensif est fourni pour les 2 formations, mais quels seront les compléments de ces 2 joueurs ? Liédson formera un duo Portugais intéressant, puisqu’il a inscrit 13 buts avec le Sporting de Lisbonne, cette saison, mais Fernando Torres (18 buts avec Liverpool) constituera un apport plus important en faveur de l’Espagne. Si le chouchou du public Espagnol retrouve son niveau, il sera décisif ! (3-1 pour l’Espagne).

On connait la force offensive de ces 2 équipes, mais quelle est la profondeur du banc de touche ? Simao, Deco et Hugo Almeida pour le Portugal, contre Cesc Fabregas, David Silva, Jesus Navas, Pedro, Juan Mata, Fernando Llorente et Alvaro Arbeloa. Le banc Espagnol est tout de même plus fourni et il offre beaucoup plus de possibilité ! (4-1 pour l’Espagne).

Pour résumé, la seule faiblesse de l’Espagne est sûrement son gardien de but !

Tags

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment